Jan 30, 2019
10 Views
Kommentare deaktiviert für Syndicalistes, écologistes et libertaires dans le mouvement des gilets jaunes : quatre enjeux

Syndicalistes, écologistes et libertaires dans le mouvement des gilets jaunes : quatre enjeux

Written by

Syndicalistes, écologistes et libertaires dans le mouvement des gilets jaunes : quatre enjeux

>

Alternative libertaire a tenu une audioconférence fédérale d’urgence le 6 décembre 2018, pour faire le point sur la situation politique et sociale. Il en ressort quatre enjeux principaux pour le mouvement des gilets jaunes : y faire prévaloir une orientation sociale voire révolutionnaire ; réconcilier la lutte contre la vie chère et l’impératif écologique ; faire front contre le gouvernement et le patronat ; que le mouvement se structure pour progresser.

La journée du 4 décembre a montré la panique du pouvoir : il cède du terrain, se contredit, se fissure. Quelles sont ses options ? Un remaniement ministériel ? Quelques semaines après le précédent, cela ne serait que comique. Une dissolution de l’Assemblée nationale ? C’est le grand espoir de l’opposition parlementaire. Ce serait une fausse solution car, comme en Mai 68, cela n’aboutirait qu’à enterrer le mouvement sous la légalité institutionnelle. L’obstination « droit dans ses bottes » ? On continuera alors à augmenter le rapport de forces, jusqu’à ce que le pouvoir cède.

La police réprime à tout-va, le nombre d’emprisonné.es, de blessé.es et de mutilé.es va croissant. Plus un pouvoir se sent illégitime, plus il frappe fort.

L’amnistie générale des manifestantes et manifestants arrêtés doit devenir une revendication qui fonde la solidarité du mouvement.

Le mouvement des gilets jaunes est, fondamentalement, une révolte contre la vie chère. Même si nous dénonçons des positions racistes qui s’expriment localement, les motivations de celles et ceux qui luttent sont avant tout sociales. Cela s’exprime par des revendications qui sont parfois confuses, mais c’est ce qui arrive dans tout mouvement populaire spontané. Il faut noter d’ailleurs que la question du prix du carburant n’est maintenant plus au centre : ce qui ressort, c’est la dénonciation de la précarité croissance, c’est la dénonciation du mépris. Dans cette lutte, c’est notre camp social qui se mobilise et l’enjeu, pour les révolutionnaires, est de populariser des propositions et des orientations qui remettent en cause la loi du fric et des patrons.

Paris, le 1er décembre 2018
Photo : Filou
Article Categories:
bestseller

Comments are closed.

1151 Besucher online
1151 Gäste, 0 Mitglied(er)
Jederzeit: 2217 um/am 12-26-2018 07:37 pm
Meiste Besucher heute: 1152 um/am 07:53 am
Diesen Monat: 1265 um/am 02-06-2019 08:01 am
Dieses Jahr: 1265 um/am 02-06-2019 08:01 am